Actualités

Patrick Bruel en tournée avec « Très souvent je pense à vous » partout au Québec !


avril 14, 2017
Actualités

Entrevue avec Diane Pinet

mars 7, 2017
Post Image

Diane Pinet

La nouvelle année apporte presque toujours son lot d’espoirs et de promesses, en particulier pour Diane Pinet, membre du conseil d’administration de l’Agence canadienne des droits de reproduction musicaux ltée (CMRRA) et fondatrice des Éditions Bloc-Notes Musique.

« Beaucoup de choses vont changer dans notre industrie cette année, selon elle. Nous connaissons actuellement un certain ralentissement, mais les ventes vont reprendre, et cette année promet d’être très excitante. »

Diane parle en connaissance de cause, car son expérience dans l’industrie remonte au lancement de son entreprise d’édition musicale au milieu des années 1980.

Elle commence son parcours en édition de musique au Cégep de Saint-Laurent à Montréal, où elle entreprend des études médicales en vue de devenir médecin. Passionnée de musique, elle produit alors des concerts dans ses temps libres.

Au cours d’une grève étudiante qui suspend temporairement ses études, elle reçoit une offre d’Alain Paré des Productions APA, une agence artistique pour le Québec et les pays francophones d’Europe.

« C’est drôle comme le destin change parfois notre vie, songe-t-elle. J’ai commencé à travailler pour Alain et j’ai fait beaucoup de tournées qui m’ont aidé à comprendre le fonctionnement d’une agence artistique et la façon de faire évoluer un groupe de musique. »

Son parcours la mène finalement à la Performing Rights Organization of Canada Limited/Société de droits d’exécution du Canada limitée (SDE/PROCAN), un organisme précurseur de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN). Elle est nommée responsable des auteurs-compositeurs, éditeur au Québec et pour les Francophones à travers le Canada.

« J’ai décidé de travailler pour la SDE/PROCAN précisément parce que je ne connaissais rien à son champ d’activité, particulièrement le droit d’auteur, et parce que je connaissais bien le milieu artistique. À l’époque, les concerts et la location de places n’avaient rien à voir avec le droit d’auteur et les auteurs. Il en va tout autrement aujourd’hui, tout est connecté. »


Même si Diane considère ses sept années passées à la SDE/PROCAN comme un excellent apprentissage, elle envisage par la suite de réorienter sa carrière vers le monde des annonces et de la publicité.

« J’ai reçu une offre et, alors que je m’apprêtais à quitter le milieu, des artistes m’ont dit : “Diane, c’est ridicule de tout laisser tomber ; pourquoi ne pas profiter de ta grande expérience pour lancer ta propre entreprise !” Curieusement, ils m’ont convaincue. »

Diane fonde les Éditions Bloc-Notes Musique en 1985 et commence immédiatement à travailler avec Marc Durand (Bloc Notes Musique est administrateur de son catalogue), gérant et éditeur du groupe de musique canadien et sentation interntionale Men Without Hats, ainsi qu’avec leur maison de disque, Alert Records, et une nouvelle artiste à l’époque, Kim Mitchell.

« Tout est arrivé très, très vite, dit-elle. Du jour au lendemain, je suis passée du monde de la publicité à la fondation de ma propre entreprise. À l’époque, il y avait peu d’obstacles. »

Dès le début, Diane se tourne vers la France pour monter un catalogue international. Pendant cinq ans, elle prétend qu’elle a un patron masculin afin d’être prise au sérieux dans une industrie qui est alors dominée par les hommes. La hiérarchie est très importante à cette époque, et les femmes à la tête d’une industrie sont alors très peu nombreuses.

Immédiatement à la suite de son premier voyage en France, elle signe (Clousseau) Virgin Music Publishing France pour la représentation au Canada, sa première liaison internationale. Plusieurs ententes y font suite, incluant une avec BMG Publishing pour la représentation dans de nombreux territoires au Canada.

Aujourd’hui, le catalogue de Bloc-Notes comporte près de 100 000 titres anglais et français de styles musicaux variés allant de la musique électronique et du monde à la musique pop, au country, au rock et au hip-hop.

« Je suis aussi très fière de représenter Warner Chappell Music France au Canada, qui a un excellent répertoire. Nous travaillons étroitement avec leur catalogue. »


Diane a aussi récemment signé une entente de sous-édition avec Warner Chappell USA.

Bloc-Notes compte parmi ses auteurs-compositeurs et artistes des noms comme Betty Bonifassi, Sally Folk, Bobby Bazini, Tino Izzo, Ariel Coulombe, Fred St-Gelais (SOCAN auteur-compositeur de l’année), Bobby John, Diane Cadieux, Maryse Letarte, Patrick Bouchard, Eric Collard, Stéphane Dufour, et Justin Toito.

Son équipe est aussi derrière de nombreuses collaborations avec des artitstes tels que Céline Dion, Faith Hill, Luc Plamondon, Patrick Bruel, Gerry Boulet, Gipsy Kings, Cirque du Soleil (René Dupéré) et Marie-Mai, pour ne nommer que ceux-là.

Plusieurs des auteurs-compositeurs de longue date chez Bloc-Notes, tels que Tino Izzo, Diane Cadieux, Bobby John, Fred St-Gelais et Stéphane Dufour, ont obtenu des disques d’or, platines et des Prix No.1 SOCAN. Les auteurs-compositeurs-interprètes de chez Bloc Notes Sally Folk, Bobby Bazini et Betty Bonifassi, entre autre, sont sur une très bonne voix depuis quelques années déjà..

Diane peut compter sur une équipe de cinq personnes qui, en plus d’être des experts dans leur domaine respectif, contribuent à créer une atmosphère chaleureuse et familiale chez Bloc-Notes, ce qui ne manque pas d’attirer de nombreux auteurs-compositeurs.

« D’une certaine façon, mes auteurs-compositeurs sont aussi mes partenaires, confie-t-elle. Je les choisis et je dois avoir une relation avec eux, croire en eux et entretenir une vision à leur sujet. Sinon, je ne conclus pas de contrat avec eux. »

Diane adapte son approche aux besoins de chacun de ses auteurs-compositeurs et les aide à produire des maquettes, à réserver un studio et à se rendre à des camps d’auteur au Canada et à l’étranger.


« Certains auteurs-compositeurs tiennent à concentrer leurs efforts sur leur album tandis que d’autres ont terminé leur album et sont prêts à faire de la coécriture ou du placement de chansons, dit-elle. Chaque écrivain est différent; on ne peut pas les mettre tous dans le même sac. »

La synchronisation est également une activité importante et des plus exigeantes de Bloc-Notes.

« Le placement de chansons est la tâche la plus ardue, reconnaît-elle. Nous devons assurer un suivi très serré ; en effet, si le client n’aime pas une chanson pour une publicité ou un film, nous devons la remplacer rapidement en composant une autre. »

Selon Diane, « pour devenir un éditeur de musique accompli, il importe de trouver le juste équilibre entre les auteurs-compositeurs et leurs chansons, d’une part, et l’administration du droit d’auteur, d’autre part ».

« Si l’on détient d’excellents droits d’auteur, mais que l’on ne possède pas les chansons, on n’arrivera à rien. Par contre, si l’on a un artiste fantastique, mais que nos droits d’auteur ne sont pas assez élevés, il y a anguille sous roche. »

Au sein d’une industrie qui évolue rapidement, Diane doit prendre des virages à la vitesse de l’éclair.

« L’édition musicale est passionnante, parce que chaque jour apporte du nouveau, dit-elle. Quelque chose d’imprévu peut survenir en tout temps et nous forcer à changer complètement notre façon de travailler. »

La lecture en continue a saisi le marché musical et l’avenir semble être au numérique, note Diane.


« Nous nous dirigeons vers un monde entièrement numérique, dit-elle. Les ventes physiques demeurent importantes pour les artistes dans certains marchés, et le vinyl a aussi refait surface chez les audiophiles, mais l’essort du numérique nous force à adapter notre façon de penser et de faire affaire. »

En plus d’être membre du conseil d’administration de la CMRRA, Diane fait partie du conseil d’administration de la Canadian Music Publishers Association (CMPA) et participe activement à de nombreux comités de l’industrie. L’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) lui a d’ailleurs décerné plusieurs prix Félix d’Éditeur de l’année en reconnaissance de son travail.

Contrairement à certains membres de l’industrie que les changements rebutent, Diane se tourne, elle, résolument vers l’avenir.

« J’ai vraiment hâte de savoir ce que nous réserve 2018 : j’espère que l’industrie aura beaucoup évolué d’ici là. Partout au pays, des éditeurs collaborent étroitement à l’atteinte d’un but commun. »

Entrevue par:
Isabelle Speerin

Actualités

Betty Bonifassi en tournée

mars 1, 2017
Post Image

Betty Bonifassi offrira des performances assez incroyables lors d’une tournée qui se partage entre la France et le Québec.

Ne manquez pas son passage dans votre région :

2017/03/18
Les Docks @ Marseille

2017/03/21
La Bellevilloise @ Paris

2017/03/23
La Fourmi @ Limoges

2017/03/27
Ampli @ Billière

2017/03/28
Café Music @ Mont de Marsan

2017/03/29
Le Florida @ Agen

2017/04/07
Grand Théâtre @ Québec

2017/04/08
Salle PIerrette-Gaudreault @ Jonquière

2017/04/15
Cabaret BMO @ Sainte-Thérèse

Actualités

Sally Folk – Troisième Acte

février 10, 2017
Post Image

Après l’album « Deuxième Acte » riche de titres désormais incontournables, Sally Folk nous présente toujours dans son univers unique, romantique et irrévérencieux son nouvel opus « Troisième Acte ».

À découvrir sans plus attendre avec l’extrait de « J’aurais ton enfant quand même » :

Actualités

Patrick Bruel en tournée au Québec

février 10, 2017
Post Image

Après son album hommage à Barbara Très souvent, je pense à vous, certifié double platine (plus de 200 000 exemplaires vendus en France) et une triomphale tournée de plus de 40 dates, Patrick Bruel donnera une série de concerts au Québec en avril 2017. Il s’arrêtera dans près de 10 villes, reprenant Barbara et chantant également quelques titres de son répertoire.

« Le 7 mars 1990 j’étais au Théâtre Mogador pour applaudir puis rencontrer l’immense Barbara qui avait accompagné de ses mots et de sa voix les moments importants de ma vie. Après le bonheur de l’enregistrement de l’album, me voilà sur le point de reprendre la route pour prolonger un voyage qui m’aura emmené bien plus loin que je ne l’aurais imaginé… » — Patrick

Le public québécois aura donc l’occasion d’entendre des pièces telles que Le mal de vivre, Dis, quand reviendras-tu ?, Vienne, L’aigle noir et Ma plus belle histoire d’amour, un moment tout en délicatesse et sans aucun doute mémorable.

« Patrick Bruel réenchante Barbara. »
— L’Express

« Elégant, émouvant. »
— Paris Match

« Une Claque. »
— La Voix du Nord

« Bruel mêle sa juste voix à la sensualité de Barbara. »
— Le Monde


AVRIL

13 Saint-Eustache • Le Zénith (en vente le 10 décembre)

16 Saguenay • Théâtre du Palais Municipal

18 Gatineau • Maison de la culture de Gatineau

19 Trois-Rivières • Salle J.-Antonio-Thompson

20 Brossard • L’Étoile Banque Nationale (en vente le 10 décembre)

21 Sherbrooke • Centre culturel de l’Université Sherbrooke
(en vente le 10 décembre)


Grande gagnante de l’édition 2015 du Festival international de la chanson de Granby, Caroline Savoie assurera la première partie de ce grand spectacle. L’auteure-compositrice-interprète séduit par son timbre de voix chaud et puissant et son naturel désarmants. Une parfaite mise en bouche !

Actualités

Nouveau vidéoclip de Ariel : Serpents/échelles

février 7, 2017
Post Image

On l’attendait!

Ariel vient de sortir son nouveau vidéoclip « Serpents/échelles ». C’est Philippe Blain qui a réalisé ce vidéoclip de A à Z, mettant en vedette des personnages énigmatiques, incluant Ariel, faits de pâte à modeler. Laissez-vous hypnotiser juste ici :

Actualités

Place aux éditeurs : Diane Pinet, la fondatrice des Éditions Bloc-Notes Musique

janvier 17, 2017
Post Image

Article par Sarah Lévesque | 8 décembre 2016

Dessiner le parcours professionnel de l’éditrice Diane Pinet, fondatrice des Éditions Bloc-Notes Musique, c’est accepter d’avance les trous et les oublis d’une telle entreprise. Il y a longtemps que cette fonceuse et passionnée œuvre dans l’univers musical à sa façon.

Dès la polyvalente, la jeune femme organise des spectacles, de Jean-Pierre Ferland à Harmonium. « À l’époque, je ne pensais même pas qu’on pouvait gagner sa vie de cette façon. » Lorsque le cégep de St-Laurent où elle étudie tombe en grève, le tourneur Alain Paré l’approche pour travailler avec lui. Elle accepte tout en poursuivant des études universitaires qui la mèneront ensuite dans le monde du droit d’auteur, au sein de SDE/PRO, ancêtre de la SOCAN. Le jour où elle flirte avec l’idée de changer de boulot et de travailler dans le milieu publicitaire, ses amis musiciens, auteurs et compositeurs, l’encouragent plutôt à créer sa propre maison d’édition. Et c’est ce qu’elle fait en 1985 avec la création des Éditions Bloc-Notes Musique.

« À cette époque, les droits étaient très petits. J’étais frustrée par le très peu d’argent que les auteurs et compositeurs récoltaient. Même pour les artistes qui avaient un numéro un, certains vivaient souvent sous le seuil de la pauvreté. J’avais beaucoup de difficulté avec cette situation-là. »

Dès ses débuts, les Éditions Bloc-Notes Musique se distinguent par le caractère international de son catalogue. Pinet passe beaucoup de temps en France afin d’obtenir des ententes. Pour gagner en crédibilité dans ce milieu masculin, elle raconte alors qu’elle avait un patron. « On me trouvait très efficace puisque mon patron “virtuel” m’envoyait aussi souvent en voyage… » Elle signe alors en sous-édition tout le catalogue de Virgin France.

Ce lien privilégié avec la France existe toujours puisque Éditions Bloc-Notes Musique est sous-éditeur du prestigieux catalogue de Warner Chappell France. Pour Pinet, cette idée qu’une chanson se doit de voyager, au-delà de son territoire d’origine, est une chose évidente et voire même, essentielle. « Il n’y a pas de frontières à une bonne chanson. Je crois que cela me vient de mon éducation. J’ai changé beaucoup de fois de pays quand j’étais jeune. J’ai vécu en France et en Angleterre. Mon père travaillait dans l’aviation canadienne. Pour moi, peu importe où l’on se trouve, il y a des choses fantastiques à faire. » Cela lui a visiblement servi comme le révèle son travail ou ses collaborations auprès d’auteurs, compositeurs et interprètes tel que Céline Dion, Luc Plamondon, Patrick Bruel, Gerry Boulet, Gipsy Kings, le Cirque du Soleil (René Dupéré), Marie-Mai, et avec des auteurs-compositeurs ayant tous obtenu des disques d’or, platines et des Prix No. 1 SOCAN, comme Tino Izzo, Diane Cadieux, Bobby John, Fred St-Gelais, Bobby Bazini, Sally Folk et Stéphane Dufour, pour ne nommer que ceux-là.

« Ce qui compte pour moi, c’est d’avoir un frisson en écoutant une chanson. On ne peut faire aussi longtemps ce métier sans aimer profondément la musique. »

Encore aujourd’hui, Diane Pinet construit et entretient des liens sur toute la planète. Quelques jours avant notre discussion, la femme d’affaires venait d’officialiser une entente avec Warner Chappell US, une négociation d’une durée de plusieurs mois dont elle était particulièrement fière. « Il n’y a pas une façon de faire des affaires, mais des façons de faire des affaires. Le marché québécois n’a rien à voir avec le marché canadien. Tout comme le marché américain n’a rien à voir avec le marché français ou japonais. Je ne fais pas ici de la politique. Pas du tout. Quand on travaille à l’échelle de la planète, ce qui compte, c’est une forme de disponibilité. Cette capacité à réagir promptement et à s’adapter. Je me dois d’être capable de revoir mon plan d’affaires en l’espace de 24 heures. Pour moi, cette rapidité et cette flexibilité font appel à notre créativité. »

Mais que ces ententes se réalisent avec des joueurs d’envergure ou des indépendants, la donne ne change pas pour Diane Pinet qui affectionne également la proximité avec les auteurs et compositeurs qu’elle représente. « Ce qui compte pour moi, c’est d’avoir un frisson en écoutant une chanson. On ne peut faire aussi longtemps ce métier sans aimer profondément la musique. Je suis toujours aussi excitée d’entendre de nouvelles chansons, de voir des auteurs-compositeurs entrer dans mon bureau pour me faire entendre une pièce. C’est un cadeau. »

Son lien avec les auteurs et compositeurs est si précieux et privilégié que cette « manager de chansons » accompagne leurs parcours, proposant des ateliers d’écriture, au Canada, aux États-Unis et en Europe. « J’ai encouragé l’auteur Bobby John à participer à un camp d’écriture à Toronto avec 40 créateurs pour les jeux panaméricains. Sa chanson, Together We Are One, qu’il a coécrite avec Jasmine Denham et Murray Daigle, a finalement été sélectionnée pour être la chanson thème des jeux. Et c’est Serena Ryder qui a interprétée la chanson qui a obtenu un No. 1 SOCAN. Reste que le parcours d’un auteur ou compositeur est toujours unique et particulier à chacun. Ce qui est bon pour Betty Bonifassi, ne convient pas nécessairement à Fred St-Gelais. »

Celle qui a vu son métier se transformer perçoit positivement les grands défis auxquels doivent faire face créateurs et éditeurs. Elle attend d’ailleurs avec impatience la révision juridique de la loi sur les droits d’auteur prévue en 2017, qui, espère-t-elle, verra la durée de la protection des droits d’auteur passer de 50 à 70 ans pour les ayants droit – comme cela est le cas en France, en Italie et au Brésil. « J’espère aussi que cette révision nous donnera les outils nécessaires afin que nos auteurs, compositeurs et créateurs puissent être mieux représentés à l’égard de l’utilisation de leurs œuvres, et de manière d’autant plus urgente avec tous les changements technologiques de ce monde. »

Dans la tourmente, Diane Pinet embrasse le défi comme une opportunité de rassembler les nombreux acteurs musicaux, des créateurs aux différentes associations à travers le pays, autour d’une même cause. « Le reflet de notre culture représente qui nous sommes. »

Article de la SOCAN

www.magazinesocan.ca

Actualités

Patrick Bruel en tournée au Québec

décembre 9, 2016
Post Image

Après son album hommage à Barbara Très souvent, je pense à vous, certifié double platine (plus de 200 000 exemplaires vendus en France) et une triomphale tournée de plus de 40 dates, Patrick Bruel donnera une série de concerts au Québec en avril 2017. Il s’arrêtera dans près de 10 villes, reprenant Barbara et chantant également quelques titres de son répertoire.

« Le 7 mars 1990 j’étais au Théâtre Mogador pour applaudir puis rencontrer l’immense Barbara qui avait accompagné de ses mots et de sa voix les moments importants de ma vie. Après le bonheur de l’enregistrement de l’album, me voilà sur le point de reprendre la route pour prolonger un voyage qui m’aura emmené bien plus loin que je ne l’aurais imaginé… » — Patrick

Le public québécois aura donc l’occasion d’entendre des pièces telles que Le mal de vivre, Dis, quand reviendras-tu ?, Vienne, L’aigle noir et Ma plus belle histoire d’amour, un moment tout en délicatesse et sans aucun doute mémorable.

« Patrick Bruel réenchante Barbara. »
— L’Express

« Elégant, émouvant. »
— Paris Match

« Une Claque. »
— La Voix du Nord

« Bruel mêle sa juste voix à la sensualité de Barbara. »
— Le Monde

AVRIL

13 Saint-Eustache • Le Zénith (en vente le 10 décembre)

16 Saguenay • Théâtre du Palais Municipal

18 Gatineau • Maison de la culture de Gatineau

19 Trois-Rivières • Salle J.-Antonio-Thompson

20 Brossard • L’Étoile Banque Nationale (en vente le 10 décembre)

21 Sherbrooke • Centre culturel de l’Université Sherbrooke
(en vente le 10 décembre)

Grande gagnante de l’édition 2015 du Festival international de la chanson de Granby, Caroline Savoie assurera la première partie de ce grand spectacle. L’auteure-compositrice-interprète séduit par son timbre de voix chaud et puissant et son naturel désarmants. Une parfaite mise en bouche !

Actualités

Audrey Gagnon – N’attends pas Demain

novembre 20, 2016
Post Image

C’est aujourd’hui qu’Audrey Gagnon lance son nouvel EP, N’attends pas Demain. L’auteur-compositrice-interprète nous apporte des titres de Noël, mais aussi trois chansons tirées de son album MON SOUL, prévu pour le printemps 2016. Bloc Notes tient à féliciter Audrey pour ses pistes exceptionnelles et Tino Izzo pour avoir participé à la réalisation.

Actualités

Générique de « L’imposteur » représenté par Bloc Notes

septembre 16, 2016
Post Image

Ce sera les lundis soirs à 21h sur les ondes de TVA que la nouvelle série québécoise « L’Imposteur » jouera.

Pour le générique de la série, c’est l’œuvre « Kwaidan » de Ramachandra Borcar (Ramasutra), représentée chez Bloc Notes, qui a été choisie. Toute l’équipe de Bloc Notes est très fière de toi, Ramachandra Borcar!

Pour l’écouter, vous pouvez cliquer sur ce lien : youtube.com

Actualités

Une belle collaboration pour l’auteur Alain Labonté édité chez Bloc-Notes Musique et l’artiste Bruno Pelletier

septembre 16, 2016
Post Image

Une belle collaboration pour l’auteur Alain Labonté édité chez Bloc-Notes Musique et l’artiste Bruno Pelletier. C’est aujourd’hui que l’album « Regarde autour » de Bruno Pelletier sortira en magasin.

L’auteur Alain Labonté, représenté par Bloc Notes, a mis sa plume au travail pour trois chansons sur l’album :  » Je t’écris », « Berce-moi » et « Ces jours-ci » « .

Vous pourrez vous procurer  » Regarde autour  » dans tous les disquaires dès maintenant!